Vernissage de l’Exposition « In Cellula » de l’artiste Reem Saad

Mercredi 03 Octobre à partir de 19H30
La Fondation de la Maison de Tunisie a le plaisir de vous inviter au Vernissage de l’exposition « IN CELLULA  » de l’artiste Reem Saad

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de ART-HOP-POLIS le rendez-vous culturel mensuel chaque premier mercredi du mois et qui est en quelque sorte un évènement qui réunit plusieurs vernissages dans plusieurs maisons à la cité universitaire dans une sorte de parcours.

IN CELLULA
Fragment par fragment , cellule par cellule, point par point, ton par temps…D’une mosaïque à l’autre, vous allez découvrir à travers l’aquarelle introspective de Reem Saad, une autre vision surprenante et bouleversante du corps humain, à la fois lumineuse et sombre, fantasque et réelle, onirique et organique, mythique et moderne.

Reem Saad

Native de la planète terre, plus précisément de la mer en Tunisie, est artiste visuelle.
Reem est cinéphile et fille de cinéphiles; Après un bac mathématique elle entreprend ses études à l’institut supérieur des Beaux-arts (2005 ) , fréquente et nage en eau claire dans ses ateliers plastiques pour ensuite choisir comme spécialité l’audiovisuel. Décrochant avec mention une maitrise en arts et communication, Reem poursuit sa passion avec un mastère de recherche en sciences et techniques des arts (spécialité théorie de l’art ) qu’elle décroche en 2011 avec la mention très bien. Elle se lance, en parallèle à l’enseignement supérieur, dans le monde de l’édition et de la production ( ViewDesign International) . Reem a d’abord enseigné à l’institut supérieur des Beaux-arts avant d’enseigner cinq ans à l’école nationale d’architecture et d’Urbanisme de Tunis. En 2016, elle se consacre corps et âme à Chamaâdèn, son atelier mobile et à ses aquarelles introspectives, technique et concept qu’elle a commencé à vivre en 2012: une forme d’introspection rigoureuse et colorée qui la relance autrement vers sa quête première : être pour l’être du côté de la vie.
Reem expose depuis 2006 ( dessin à l’encre, photographie à concept, aquarelle, création artisanale). en Juin 2018 l’artiste expose le chapitre In Cellula comme introduction aux Aquarelles Introspectives à Carthage.